Constant Paisant

Hommage à Constant Paisant, résistant FTP au Plateau des Glières, décédé vendredi 27 novembre 2020. Il était l’un des 3 premiers signataires de notre rassemblement Paroles de Résistances en 2007 suite à la venue de Nicolas Sarkozy. J’avais eu la chance de passer du bon temps avec lui avec à chaque fois des échanges humains et politiques riches et passionnants. A l’époque, on nous disait que la Résistance n’était pas "politique". Il témoigne du contraire dans mon film "Walter, retour en Résistance" aux côtés de Walter Bassan et Stéphane Hessel. Salut et respect camarade !
Gilles Perret.

Constant, combattant des Glières

Par Michel Etievent

Chaque fois qu’il m’accompagne au plateau des Glières, Constant Paisant lève sa main dans la lumière. Au bout, l’oiseau monument inauguré par les mots de Malraux. Une aile déployée, l’autre tranchée à vif dans le béton. Tout autour, le plateau enserré d’ombres d’épicéas à peine chahutées par un envol de corneilles lointaines. « C’est drôle, dit-il, la mémoire. Tu la crois enfouie et puis un jour tu tires sur le fil et tout revient, les visages, les mots jusqu’aux odeurs de bois et de graisse d’armes. Longtemps j’ai refusé de parler et puis, un jour, tu sens qu’il le faut. Pour ne pas perdre le souvenir. Pour ne pas qu’ils le déforment. L’appétit de savoir des jeunes fait le reste ! » Constant Paisant est l’un des 400 hommes qui pendant trois mois ont tenu le réduit des Glières, défiant Allemands et miliciens, dans la neige et la mitraille jusqu’au 26 mars 1944. Un dimanche de sang où l’héroïsme et la mort ont inscrit dans la chair des lieux une des plus belles pages de notre mémoire collective.

1940. Jours de débâcle. Constant à 17 ans. Autour de la table familiale, les mots du père : « Ne crois pas en Pétain, son chemin n’est pas celui de la France » Les années qui suivent accréditent les mots de l’ancien. Dans les vallées de Haute Savoie, très vite tombe la chape de plomb de la collaboration. On mute les instituteurs républicains, on dissout les conseils municipaux, on embarque les amis en pleine nuit. Sur les façades, une poignée d’ombres graffitent le refus. Un jour vient le tampon sévère du STO. Les maquis gonflent sous l’afflux des réfractaires : « J’ai refusé d’aller aux Chantiers de Jeunesse, j’ai quitté mon travail et je suis parti à la recherche des FTP ». Suit une longue errance entre
coups de mains et sabotages. Vieux fusil au poing, Constant fait dérailler des locos ennemies. 1944. L’étau se resserre. A la Roche sur Foron débarquent les « Canadiennes », sections anti terroristes de Vichy. Puis viennent les GMR qui frappent et déportent. « En haillons, la faim au ventre, j’ai rejoint le groupe FTP Franquis, puis grimpé aux Glières. Bien sûr, on flairait la souricière. Concentrer les maquis était plutôt à l’inverse de la stratégie de mobilité de FTP, mais on n’en pouvait plus d’errer et c’est là qu’avaient lieu des parachutages »

Le plateau grouille. Ils sont plus de 250 de l’Armée Secrète sous les ordres de Tom Morel. Constant et son groupe surveille le col de l’Enclave, une des entrées du massif. « Nuit et jour, transis de froid, avec ces avions ennemis qui passaient si près que tu voyais les visages des pilotes dans le cockpit ». 25 mars. Plein écran dans les jumelles de Constant, 59 camions, 900 soldats allemands grimpent à l’assaut des résistants. « J’ai senti l’enfer arriver ! » confie t-il. L’enfer était déjà sur le plateau, bombardé depuis le 13 mars. Constant s’y rend aussitôt. Horreur aux lisières : « Le feu léchait l’alpage, les avions avaient tout rasé. Sous les pins, des blessés râlaient ! ». Tenter de briser l’encerclement : foncer vers la vallée. Derrière surgissent les Allemands et devant attendent les miliciens. « Deux nuits à ferrailler contre l’impossible. La milice était partout. Il fallait passer coûte que coûte ».

Constant passera, une balle raflant le manteau. Là-haut, des centaines d’amis tombent, des prisonniers dont des Républicains espagnols sont exécutés sur place. Mais le signal était donné.

Le sacrifice des Glières sera porté comme un flambeau vers la Libération. Un étendard qui flotte encore aujourd’hui. Le drapeau de la dignité, tenu à nouveau par tous ceux qui refusent à jamais la barbarie et l’exclusion…

Archive Cinémathèque des Pays de Savoie et de l’Ain, entretien avec Bernard Favre

Prochain rassemblement les 28, 29 et 30 mai 2021

C’est reparti.
Le prochain rassemblement aura lieu les 28,29 et 30 mai 2021.
A bientôt

Loi de "sécurité globale et Julian Assange.

S’il est nécessaire de manifester contre la proposition de loi « sécurité globale », loi dénoncée notamment par des ONG, des syndicats et des sociétés de journalistes, loi vue à juste titre comme des agressions honteuses contre la liberté d’informer.
Et nous serons dans la rue
il est aussi nécessaire de faire le rapprochement avec l’acharnement monstrueux mis par les dirigeants anglais et américains à casser Assange, donc aussi à faire peur aux lanceurs d’alerte, avec le silence complice des différents gouvernements français depuis le début de cette affaire.
Vous trouverez ci dessous :
Le témoignage de Noam Chomsky
Signez la pétition, affaire Julian Assange : Plainte contre la juge Lady Emma Arbuthnot et les "conflits d’intérêts
Merci au Grand soir pour tout le boulot effectué pour Julian Assange

Rassemblement 2020, les Glières dans un nuage..numérique

PDF - 112.9 ko




Le Rassemblement des Glières des 29/30/31 mai 2020 ayant été annulé, nous vous proposons

Un Rassemblement Virtuel Inédit

-Téléchargez les Paroles de résistance 2020.

PDF - 9.6 Mo
Livret du rassemblement 2020


-Visitez le Forum des associations. Venez découvrir l’expression de quelques organisations, celles qui ont répondu à notre demande, et qui ont habituellement un stand au rassemblement.
Cliquez ici pour visiter le Forum des associations 2020.

-Regardez, écoutez ci-dessous nos Entretiens confinés d’intervenants dont la plupart étaient prévus aux différentes conférences du samedi.


Les trois questions qui ont été posées à tous sont :
- Quels regards portez-vous sur la période que nous sommes en train de vivre ?
- Notre collectif est très attaché au programme du Conseil National de la Résistance. Pensez-vous que celui-ci, une fois actualisé, puisse ouvrir un chemin pour un autre avenir ?
- Selon vous, quelles mesures seraient impératives pour que le jour d’après ne ressemble pas au jour d’avant ?
Sur certaines interviews, une quatrième question est venue naturellement. Nous vous laissons la découvrir.

- 14/14 : Anette Beaumanoir, Résistante, neurologue

- 13/14 : Mariwenn Arnaud Joufray, monteuse, auteure d’un master sur la culture du viol au cinéma

Elle était initialement prévu sur la conférence : Femmes : à leurs corps défendus

- 12/14 : Bernard Friot, Sociologue et économiste, professeur émérite de l’université de Paris-Nanterre
Il était initialement prévu pour une conférence gesticulée : Je veux décider du travail jusqu’à ma mort.

- 11/14 : Alain Bihr, Prof. honoraire de sociologie, militant Union Communiste Libertaire
Il était initialement prévu sur la conférence : Le Marxisme, une philosophie de combat

- 10/14 : Nina Faure, Membre du collectif d’auteurs : "Notre corps, nous mêmes"
Elle était initialement prévu sur la conférence : Femmes : à leurs corps défendus

- 9/14 : Isabelle Garo, Enseignante, philosophe, collaboratrice à Contretemps et de la Grande Édition Marx-Engels.
Elle était initialement prévu sur la conférence : Le Marxisme, une philosophie de combat

- 8/14 : Sylvine Bouffaron, Alternatiba ANV COP21.
Elle était initialement prévu sur la conférence : Actions syndicales, mouvements citoyens : convergences des luttes

- 7/14 : Olivier Besancenot, Postier, membre du NPA.
Il était initialement prévu sur la conférence : Le Marxisme, une philosophie de combat

- 6/14 : Francis Lemasson, Retraité, CGT Vinci.
Il était initialement prévu sur la conférence : Actions syndicales, mouvements citoyens : convergences des luttes

- 5/14 : Monique Chemillier Gendreau, Professeur émérite de droit public et sciences politiques Paris-Diderot.
Elle était initialement prévu sur la conférence : Violences, au péril de la démocratie.

- 4/14 : Gérard Mordillat, Cinéaste, romancier.
Il était initialement prévu sur la conférence : Les effets humains et sociaux des nouvelles organisations du travail.

- 3/14 : Dominique Bourg, Philosophe
Il était initialement prévu sur la conférence : La croissance économique est-elle compatible avec la préservation de l’environnement ?

- 2/14 : Danièle Linhart, Sociologue du travail, directrice de recherche émérite au CNRS
Elle était initialement prévu sur la conférence Les effets humains et sociaux des nouvelles organisations du travail.

-1/14 : Gilles Perret, Cinéaste, membre de CRHA
Vidéo de présentation

Actualités récentes :

RENCONTRES DU FILM DES RESISTANCES 100% LIVRES

Chers amis des Rencontres du Film des Résistances, La 20e édition des Rencontres du film des résistances était prévue du 6 au 18 novembre, nous (...)

En savoir plus

Appel à soutien à Massa Koné

A la suite de l’attaque dont Massa KONE a été victime, les organisations paysannes et de défense des droits humains lancent un appel financier. (Voir (...)

En savoir plus

Annulation : La nuit de la colère, Cran Gevrier

Festival du film social Clic, Télécharger le programme, clic clic

En savoir plus

CNNR : piqueniques résistants du 27 juin

CRHA s’est engagée avec d’autres dans l’organisation de piqueniques résistants le 27 juin à l’initiative du CNNR. Toutes les informations sur le CNNR (...)

En savoir plus

CRHA : création, principes, parrains

L’association CRHA est née suite aux rassemblements citoyens qui se sont spontanément organisés en 2007, puis en 2008, sur le plateau des Glières pour protester contre la récupération du lieu et de son histoire par N. Sarkozy. Elle organise chaque printemps depuis lors deux journées de témoignages, de (...)

En savoir plus

Agenda

  • << < décembre 2020 > >>
  • lumamejevesadi
    30123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031123
  • Il n'y a aucun évènement à venir pour ce mois dans l'agenda

Derniers commentaires

Prochain rassemblement les 28, 29 et 30 mai 2021

Bonsoir. Je découvre votre association parce que je suis secrétaire de l’ANACR (Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance) de (...)

En savoir plus

CNNR : piqueniques résistants du 27 juin

Il est temps d’avoir CONSCIENCE de nos vrais limites face aux multiples formes de barbarie mortiphere. Pour qu’enfin,le petit nazillon qui nide en (...)

En savoir plus

Les retraites : il n’est pas trop tard grâce à un cafouillage législatif de Sarkosy

Bonjour, Retraité des PTT (France telecom et puis orange), j’ai vécu les attaques des retraite de 1995, la privatisation avec tous les reculs (...)

En savoir plus

Petite histoire de CRHA, statuts et règlement intérieur

Bonjour, La résistance d’hier souhaite-t-elle faire de la place à la résistance d’aujourd’hui ? Voici trois plateformes de citoyens qui tentent de (...)

En savoir plus