Vous êtes ici : Accueil

Le rassemblement 2018 commencera le vendredi 1er juin par la pièce de théâtre au Parnal et se poursuivra les samedi 2 et dimanche 3 juin.
A bientôt

Nous avons reçu cet hommage de François Ruffin, à télécharger ici :

PDF - 99.4 ko

Hommage de Rémy Pergoud à Walter

Si vous souhaitez laisser un message, pensez à cliquer sur le titre pour ouvrir l’article

Walter nous avait demandé, à Reine Charvier et moi-même, de l’aider dans l’organisation des cérémonies de remises des médailles qui lui ont été attribuées l’an dernier : officier dans l’ordre de la Légion d’Honneur le 4 septembre 2016, et commandeur dans l’ordre des palmes académiques le 4 décembre 2016.
Il m’avait dit : « tu seras le monsieur loyal »...
C’est à la suite de cette sorte de titre officieux que j’interviens aujourd’hui en parlant aussi au nom de Reine Charvier et en accord avec Gilles Perret, avec nos amis de la FNDIRP et surtout en accord avec Catherine Bassan sa fille.
.....
Télécharger la suite de l’hommage ici :

PDF - 86.7 ko

Hommage de Gilles Perret à Walter.

Si vous souhaitez laisser un message, pensez à cliquer sur le titre pour ouvrir l’article

"Walter nous a donc quittés.
La journaliste de France Bleu qui m’a interviewé au sujet de son décès avant-hier me posait sa première question « Alors, après pas mal de victoires, Walter a perdu cette dernière bataille ? » Ce à quoi je lui répondais qu’il avait sans doute perdu cette bataille mais qu’il a espéré jusqu’au bout que ses idées et ses valeurs allaient gagner la guerre !

L’avant-veille de sa mort, je le regardais sur son lit. Il respirait difficilement, déjà dans le coltare. La lumière tombait doucement sur les montagnes environnantes lorsque je me suis mis à l’imaginer dans sa jeunesse. Les années 40, ce jeune homme révolté contre ce pétainisme étouffant, cet ordre moral moisi, cette extrême droite recroquevillée sur le triptyque « travail, famille, patrie ». Je le revoyais dans le petit jardin de la rue du travail se réunir avec ses copains, discuter à table avec sa famille puis s’engager dans la jeunesse communiste et la résistance. .....
Télécharger l’intégralité du texte de l’hommage ici :

PDF - 81.4 ko
Le texte à télécharger

Walter Bassan

Si vous souhaitez laisser un message, pensez à cliquer sur le titre pour ouvrir l’article

Mes convictions de citoyen, par Walter Bassan

JPEG - 2.3 Mo
Walter Bassan- Paroles de Résistance 2017

(Extrait de l’ouvrage "Walter : une vie de résistances" par Claire Rosler)

Je voudrais dire avant tout que la vie vaut la peine d’être vécue. Je suis un militant de base, un homme de terrain, dont le parcours semé de terribles épreuves a fait un citoyen conscient de ses responsabilités. J’apporte ma pierre à ce combat pour la défense inconditionnelle de l’être humain et des valeurs démocratiques. Ma conviction profonde est que, quels que soient le lieu de naissance et la couleur de peau, il y a une seule race, la race humaine qui mérite d’être respectée et défendue. A toutes les époques il y a eu des hommes et des femmes qui se sont battus pour une société meilleure, qu’il s’agisse des esclaves dans l’antiquité ou des révolutionnaires de 1789, sans oublier les Résistants de 1940-1944, les opprimés ont toujours fini par gagner. Il faut donc poursuivre le combat contre les inégalités, sans tomber dans la lassitude, le pessimisme ou le désarroi ambiant, car les victoires résultent d’un engagement constant. On n’est pas citoyen par intermittence, ni en surface : la conscience citoyenne s’ancre profondément dans l’être et l’accompagne sa vie durant.

La société de consommation actuelle a tendance à enfermer les gens dans des attitudes individualistes où chacun s’isole, vit pour lui-même et sa sphère privée. Pour en sortir, il faudrait ré-instaurer les liens entre les personnes et reconstruire une société plus solidaire, qui permette un partage plus égalitaire des richesses et offre une promotion à chaque être humain. Notre société trop souvent mécanique, froide et impersonnelle, souffre d’une déshumanisation, de logiques strictement comptables et de perspectives à courte durée. Une citoyenneté bien comprise devrait instaurer davantage de partage, de fraternité et de liberté pour conduire des actions créatrices d’avenir.

Choisir de résister, c’est faire un choix de vie, pour préserver la vie, et ce choix engage pour toute une vie. Aucun retour en arrière n’est possible. On ne peut pas effacer les leçons de l’histoire apprises au contact d’évènements si douloureux. Résister au nazisme hier, c’était une décision qui s’imposait à moi. Lutter constamment contre les dérives, qu’elles soient fascistes, nazies, néo-nazies, xénophobes, liberticides, inégalitaires ou individualistes, est un moteur permanent dans mes orientations de vie, aujourd’hui comme hier.

J’espère que nous serons nombreux à faire du mot « Résistance » un moyen contemporain pour inventer une société meilleure.

Nous devons résister, encore et encore.

JPEG - 3.5 Mo
Walter Bassan 2017

Walter Bassan est décédé dans la nuit du 4 au 5 septembre 2017.
La sépulture aura lieu le vendredi 8 septembre à 13 h 00 au crématorium de La Balme de Sillingy.

JPEG - 2.5 Mo
Paroles de résistances 2017

Pour laisser un message, un hommage : cliquez sur le titre de l’article (Walter Bassan). L’article s’ouvre dans une autre page au bas de laquelle vous trouverez un bouton à cliquer "laisser un commentaire".

Des résistant(e)s d’hier :

MPEG4 Audio - 13.7 Mo
Intervention enregistrée de Madeleine Riffaud

Madeleine Riffaud : résistante, poète, journaliste et correspondante de guerre française. (intervention enregistrée) :
Claude Alphandéry : résistant et économiste français. --- Vidéo
Walter Bassan : résistant, membre de CRHA. --- Vidéo

Des résistant(e)s d’aujourd’hui :
Fernand Bosson ancien maire d’Onnion --- Vidéo
Françoise Gogois de la vallée de La Roya, --- Vidéo
Tous deux inculpés pour délit de solidarite avec les migrants.
Antoine Deltour, lanceur d’alertes (LuxLeaks). --- Vidéo
Guido Fissore, militant italien no TAV condamné pour ses actions. --- Vidéo
Philippe Pascal, inspecteur urssaf inculpé pour avoir fait son travail. --- Vidéo
Sabrina Ali Benali, interne en médecine générale des hôpitaux de Paris , dénonce et agit contre le manque de moyens dans les hôpitaux. --- Vidéo
Joanna Grecos qui travaille au sein de l’équipe du dispensaire autogéré social solidaire de Chalandri à Athènes--- Vidéo

Hommage à John Berger et à Luc Douillard (Gilles Perret) : --- Vidéo

JPEG - 2.7 Mo
édition 2016

MERCI d’être à nouveau venu-e-s si nombreu-ses-x. Nous allons faire de notre mieux pour mettre en ligne photos, vidéos ou textes. Ça va demander un peu de patience... Si vous avez quelques beaux clichés à nous transmettre, n’hésitez pas à le faire.
Un merci tout particulier aux bénévoles qui n’ont pas ménagé leurs efforts, et bien sûr à tou-te-s les intervenant-e-s, ainsi qu’aux musicien-ne-s et aux chanteuses et chanteurs.


Elle a été belle cette dixième année, grâce à votre présence, à la qualité des interventions, aux nombreux échanges, à toute cette énergie commune, aux notes de musique et aux chants qui résonnent encore entre les montagnes.
L’émotion des paroles du dimanche nous rappelle que derrière chaque citoyen osant résister et s’interposer là où le système est injuste, il y a une femme ou un homme, combatif autant que fragile.
Soyons toujours à leurs côtés pour inventer la résistance.

Ils en parlent :

  • Le Dauphiné libéré
    JPEG - 793.5 ko
    le dauphiné

Nous venons d’apprendre que Sabrina Ali Benali, dont le témoignage poignant sur l’hôpital public a été entendu dimanche au plateau des Glières, a été déboutée dans sa procédure judiciaire contre France Inter et condamnée à payer les frais.
(Si vous souhaitez lui manifester votre soutien, vous pouvez lui écrire via notre mail et nous lui transmettrons).

Lien ci dessous vous redirige vers notre messagerie :
Citoyens résistants
citoyen.2008@yahoo.fr

Et puis, notre page Facebook :
CRHA sous Facebook

Pour recevoir nos infos par mail vous pouvez vous inscrire ici :
s’enregistrer

Notre compte Twitter : on compte sur vous pour le partager.
CRHA_glieres