Michel Etievent

Nous reproduisons le communiqué de la CGT annonçant le décès de Michel Etievent.
Pour la photo, nous l’avons prise dans les bonus de "La Sociale", le film de Gilles Perret, quand Michel se rend à La Léchère (73) vers la stèle d’Ambroise Croizat.

Hommage Michel ETIEVENT

C’est avec une profonde émotion que nous avons appris le décès brutal de notre camarade et ami Michel ETIEVENT, ce 12 octobre 2021.

Nous perdons un grand militant, un travailleur acharné qui a su mettre son métier de journaliste au service de la promotion des valeurs humaines, de la solidarité, de l’histoire du mouvement social.

Fidèle à ses racines ouvrières savoyardes, il a su exalter la beauté de la nature et rendre visibles la lutte, la vie, le travail des femmes et des hommes, avec une sensibilité, une bienveillance et un respect peu ordinaire. L’hommage à sa maman dans son dernier livre "Emilie au bout de la nuit" en est l’empreinte vibrante.

Ardent et infatigable défenseur de la Sécurité Sociale, il avait à cœur la transmission de notre mémoire collective afin de susciter un autre modèle de société humaine, féministe, humaniste…

Michel, tu nous lègues un immense et unique héritage culturel, historique, social que nous aurons à cœur de transmettre à notre tour, inlassablement.

Quel plus bel hommage à Michel, que de publier un de ces textes écrit en 2015 à la demande des salariés de GRAFTECH, en grève pour protester contre la fermeture de l’usine de Notre-Dame-de-Briançon (Savoie) où 41 licenciements sont annoncés.

"Mes ami(e)s, mes camarades, la mort d’une usine est aussi un attentat. Un attentat à la vie, à l’espoir. Un attentat au futur de nos familles et de nos enfants. Depuis plus d’un siècle, ici, au prix d’un acharnement de générations d’ouvriers à construire un avenir décent, l’usine a toujours été l’un des piliers essentiels de la vie locale. Savent-ils ce qu’ils font ceux qui, d’un trait de bourse, au nom d’intérêts froids et lointains, font basculer d’un coup des vies d’humains ?
L’usine, nous le savons, est à l’origine d’une longue chaine de vie qui passe par le maintien de l’agriculture et de l’entretien de la nature par le biais de l’ouvrier paysan et paysagiste, se prolonge par l’existence de produits performants à haute valeur ajoutée affinés par des savoir-faire irremplaçables. L’usine, c’est aussi la garantie de notre indépendance nationale, la force du budget communal, l’existence de la sous-traitance, du commerce, de l’artisanat, des services publics qui lui sont liés depuis toujours.
C’est enfin un siècle de mémoire et de conquis sociaux arrachés par de justes colères pour un peu de dignité. Des conventions collectives décentes, des lois sociales et un code du travail à hauteur d’hommes, à l’image de celles qu’un de nos grands anciens comme Ambroise Croizat, né à cent mètres d’ici, fils de cette même usine, nous a donné.
Que veulent-ils ceux qui cassent, ceux qui nous privent d’avenir sans autre raison qu’un profit encore plus grand, plus immédiat ? Nous refusons que notre vallée devienne un pays d’errance, de désespérance, de portes fermées, de tôles rouillées à quatre mois d’espérance de vie. Nous refusons que notre pays devienne un parking de chômeurs au pied d’une montagne de luxe.
Ensemble, unis, nous nous battrons avec la dernière énergie pour que notre vallée reste ce que nos aînés, par leur abnégation, leur combat au quotidien, ont voulu qu’elle soit : un pays à vivre et à aimer. Parce que nous le savons, rien n’est plus beau qu’une main d’humain quand elle sert à quelque chose… DEMAIN….
Alors mes amis, debout, debout… !"

Le Comité Régional CGT AURA adresse ses plus sincères condoléances, toute son amitié et sa fraternité à Lysiane son épouse et à sa famille, ainsi qu’à ses camarades de cœur et de combat en Savoie et partout ailleurs.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités récentes :

Gilbert Gaillard, ancien résistant des Glières, est décédé le 18 juillet 2022

Gilbert Gaillard est décédé le 18 juillet 2022, dans sa 100e année. Ancien résistant des Glières, il participait régulièrement, en toute modestie et en (...)

En savoir plus

Soutien à Pinar Selek

Ces gens là ne lâchent jamais. Pinar Selek continue a être sous la répression "dans cette affaire vieille de 24 ans, absolument rien dans le (...)

En savoir plus

Les amis de La Chesnaie

Depuis sa création en 1956 par le Dr Claude Jeangirard, la Clinique de la Chesnaie accompagne des personnes en souffrance psychique en appliquant (...)

En savoir plus

Contact

- Lien ci dessous vous redirige vers notre messagerie :
citoyen.2008@yahoo.fr

- Adresse postale :
Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui (CRHA)
129 rue des Fleuries
Thorens-Glières
74570 Fillière

- Vous pouvez aussi nous retrouver sur
Facebook : Notre facebook
Twitter : Notre Twitter
Ou vous inscrire à notre liste de diffusion : Notre liste de diffusion