Dareen Tatour enfin libre !

C’est la fin des 4 années de poursuites judiciaires contre Dareen Tatour (elle a été arrêtée en 2015 et libérée en septembre 2018).
La Cour Suprême a rejeté la demande de l’état israélien de revenir sur la réduction de peine obtenue par Dareen, qui avait fait appel de sa condamnation.
Selon l’état, même si le poème de Dareen Tatour n’était pas un encouragement explicite au terrorisme, il encourageait indirectement des actes de violence.
Les juges qui ont refusé d’accéder à la demande de l’état se sont appuyés sur la liberté d’expression.
La veille de cette décision de la Cour Suprême, le théâtre de Jaffa a créé un évènement pour le lancement du livre de mémoires de Dareen Tatour sur sa vie et sa période d’emprisonnement.
Titre en anglais : "My dangerous poem"
Ce livre va paraître prochainement également en anglais et hébreu.
- L’info en anglais

- Dareen Tatour était intervenu au plateau des Glières en mai 2019

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités récentes :

Appel de Paris pur Julian Assange

Nous relayons l’appel de Paris dont nous sommes signataires depuis peu. Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour (...)

En savoir plus

Décès de Michel Pinçon

Michel Pinçon nous a quittés le 26 septembre. Bien sûr nous retiendrons le travail qu’il a effectué avec Monique toute sa vie, travail qui a nourri et (...)

En savoir plus

Lettre ouverte de Madeleine Riffaud au directeur de l’APHP

Toujours combattante, Madeleine Riffaud ! Ayant été hospitalisée pour un COVID long à LARIBOISIÈRE à Paris, elle a été laissée pendant 24 h sur un (...)

En savoir plus

Gilbert Gaillard, ancien résistant des Glières, est décédé le 18 juillet 2022

Gilbert Gaillard est décédé le 18 juillet 2022, dans sa 100e année. Ancien résistant des Glières, il participait régulièrement, en toute modestie et en (...)

En savoir plus