Publié : 10 juin 2014

Nous étions environ 2000 sur le Plateau,

et en plus, il faisait beau !

Le rassemblement "Paroles de Résistances" 2014 s’est déroulé dans un climat de grande chaleur humaine, de fraternité, d’amitié, soutenu par un bien sympathique soleil.

Vendredi 29 mai, une soirée très émouvante a ouvert ce 8e rassemblement. Le très beau spectacle "Une opérette à Ravensbrück" (d’après le texte écrit par Germaine TILLON, cachée à l’intérieur de ce camp) a ému, voire bouleversé une salle tellement comble qu’il a malheureusement fallu refuser du monde à l’entrée.

Le lendemain samedi, environ 1 500 personnes se sont retrouvées à Thorens autour des forums, débats, films, stands divers ... (et aussi autour de la buvette-restauration).
Dès que (et dans la mesure du) possible, nous publierons sur ce site quelques compte-rendus des nombreux échanges qui ont eu lieu.

Dimanche 1er juin, environ 2 000 personnes se sont retrouvées sur le plateau des Glières, pour écouter les témoignages de nos invités, résistants d’Hier et d’Aujourd’hui, d’Ici et d’Ailleurs :

  • Laurent PINATEL, porte parole de la Confédération Paysanne
  • Cécile ROL-TANGUY, empêchée pour raisons de santé, par l’intermédiaire du texte de son discours prévu
  • Christian GARRETTE, postier d’Annecy poursuivi pour ses activités syndicales
  • Massa KONE, malien, représentant de No Vox, association internationale de paysans sans terre
  • Julien LAUPRETRE, résistant durant la seconde guerre mondiale et Président du Secours Populaire Français
  • Germain SARHY, directeur de la communauté Emmaüs de LESCAR-PAU
  • Jean-Jacques TANQUEREL, médecin en lutte contre la marchandisation des données médicales
  • Jamal HWEIL, résistant palestinien, prenant la parole au nom de Marwan BARGHOUTI, leader palestinien prisonnier à vie.

Walter BASSAN, résistant d’Hier et déporté à Dachau et d’Aujourd’hui, membre de CRHA, a conclu ces interventions en rappelant l’actualité toujours plus grande des valeurs portées par le programme du Conseil National de la Résistance.

Tous ces témoignages souvent bouleversants ont ému et soulevé l’enthousiasme de la foule présente.

Nos invités nous ont montré, une fois de plus, que chacun d’entre nous peut agir en tant que citoyen, créer ou rejoindre un collectif et remporter de belles victoires
Chacun est reparti des Glières avec des forces nouvelles pour reprendre la lutte pour une société plus juste, plus humaine, plus solidaire.

Puis le pique-nique a vu s’égailler la foule sur les prés "autorisés" du Plateau (il fallait évidemment respecter le travail des alpagistes !), par petits groupes, pour profiter de la splendide nature, et pour visiter le monument du souvenir, s’y recueillir en songeant à tous ces Hommes magnifiques qui ont lutté et souffert pour que nous puissions vivre libres. A nous maintenant de prendre bien soin de cette fragile Liberté !

Et en marge de tout cela, comment décrire ici toutes les belles rencontres qui ont eu lieu tant à Thorens que sur le Plateau des Glières, entre des personnes qui ne se connaissaient pas et qui se sont appréciées au détour d’un débat, d’un film, d’un verre, d’un sandwich ? C’est aussi pour que cette vie simple puisse reprendre que nos anciens se sont battus, aux Glières comme partout en France.

Merci à eux donc, bien sûr, mais aussi merci à la municipalité et aux habitants de Thorens, qui voient leur village un peu bouleversé pendant ces deux jours, merci aux alpagistes, merci à nos invités et à tous les participants, merci aux nombreux bénévoles qui se sont présentés très spontanément pour nous aider à toutes les tâches, des plus sympa (musique) aux plus humbles (nettoyage des WC, eh oui, il fallait le faire !), merci à tous les hébergeurs bénévoles et "co-voitureurs", et enfin merci à tous les "collectés" sans lesquels, comme nous l’avons si souvent répété, rien de tout cela ne serait possible.

Le rassemblement "Paroles de Résistances" 2014 est terminé, vive le rassemblement "Paroles de Résistances" 2015 !

Portfolio automatique :