Publié : 20 mars 2014

Brouillage mémoriel ...

Depuis sa parution, le livre de Claude Barbier, intitulé "Deux crimes de guerre à Habère Lullin", ne cesse de susciter une très large réprobation dont l’ANACR se fait la porte-parole. Une indignation à laquelle s’associe CRHA qui, après avoir reçu l’accord écrit de la rédaction du Trait d’Union (Revue départementale de l’ANACR) a décidé de publier sur son site l’article ci-après.

Brouillage mémoriel sur la Haute Savoie

par Charles HEIMBERG, docteur ès-lettres (histoire), membre du conseil scientifique de la Fondation de la mémoire de déportation.

Le 11 janvier 2014, à Habère-Lullin, Claude Barbier a présenté son livre "Deux crimes de guerre à Habère-Lullin". L’ouvrage mentionne sur sa couverture les dates du 26 décembre 1943 et celle du 2 septembre 1944. La première concerne un massacre nazi perpétré dans le château du village où se déroulait un bal : 24 jeunes sont exécutés de même que le fruitier local ; d’autres seront déportés dont 6 qui ne reviendront pas, ce qui fait 31 victimes. La seconde date, mise sur le même plan, est celle de l’exécution au même endroit de 40 policiers ou militaires allemands et nazis dans le contexte immédiat de la Libération de la région.

Ce titre-choc et sa couverture relèvent d’un certain sensationnalisme ...
Pour accéder à l’article dans son intégralité, cliquer ici
Source : Le Trait d’Union, revue du comité départemental de l’ANACR de la Haute Savoie, n° 196 Janvier 2014 pp.17-22

Documents joints