Vous êtes ici : Accueil > CRHA ? > Textes et communiqués > Droit de réponse de CRHA au Général Bachelet
Publié : 20 mai 2013

Droit de réponse de CRHA au Général Bachelet

Droit de réponse de l’association "Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui" au Général Bachelet suite à ses récentes tribunes parues dans la presse contre le rassemblement "Paroles de résistances" :

Monsieur Bachelet, président de l’Association des Glières,

Comme vous, même si cela vous ennuie, nous sommes très attentifs à partager l’histoire de la Résistance, à la faire connaître dans toutes ses dimensions. Les combattants de la Résistance ont régulièrement dit qu’il leur fallait un idéal et des valeurs pour oser tant de choses. La Résistance, ce ne sont donc pas uniquement les faits d’arme que vous aimez honorer mais aussi toute une dimension idéaliste, politique qui s’est concrétisée par le programme du Conseil National de la Résistance. Ce sont également ces aspects là qu’il nous semble utile de faire connaître. Ceci donne assurément une dimension politique à notre rassemblement. Ce dernier est en effet né d’une réaction citoyenne provoquée en 2007 par l’indécente manifestation électorale, aux Glières et au cimetière de Morette, d’un candidat à l’élection présidentielle dont l’un des proches conseillers, vice-président du MEDEF, proclamait que le programme du CNR était l’inventaire des mesures à défaire méthodiquement.

Par ailleurs, il nous parait que personne n’a la légitimité de se dire "en charge de l’héritage du Maquis", pas plus nous que vous. Les résistants qui s’expriment au rassemblement « Paroles de Résistance » ne le font certes pas « en votre nom » comme vous dites, mais en direction des « générations nouvelles » que précisément vous récusez. « Résister se conjugue au présent », déclarait Lucie Aubrac. Il est selon nous important de ne pas scléroser l’histoire mais bel et bien de tenter de montrer en quoi nous héritons tous de cette période et en quoi nous devons réfléchir à ce qui la rend actuelle voire d’avenir.
Le Plateau des Glières n’est pas un sanctuaire. Les grandes figures de la Résistance qui soutiennent notre initiative sont là pour nous le rappeler.

Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui, Thorens-Glières le 24 mai 2013