Vous êtes ici : Accueil > Les Résistances d’Aujourd’hui > Mobilisation à la SOBRENA
Publié : 23 novembre 2011

Mobilisation à la SOBRENA

Menaces sur 7 à 800 emplois au chantier de réparation navale SOBRENA à Brest.

La mobilisation s’intensifie. (Voir l’article du monde du 19 novembre 2011 en pièce jointe)

Déclaration de Charles Paperon

Brest, le 19novembre 2011.

L’ Association « Citoyens Résistants d’hier et d’aujourd’hui » parrainée par Raymond Aubrac, Stéphane Hessel, fidèle aux valeurs du programme du Conseil National de la Résistance élaboré sous la présidence de Jean
Moulin en mars 1944 et mis en œuvre dès la Libération en 1945, jugeant que la situation faite aux salariés de la Sobrena est inacceptable s’associe pleinement au soutien des salariés de cette entreprise.

L’action engagée depuis plusieurs mois par ces hommes et ses femmes est à nos yeux celle des résistants d’aujourd’hui. Au même titre que tous ceux qui se défendent face aux Puissances d’argent et qui se réunissent aux plateau des Glières tous les mois de mai pour évoquer leur manière de résister face à de telles oligarchies ( Paysans exploités face à Lactalis, Caissières de « Carrefour »-Albertville refusant de travailler le dimanche, étudiants sans revenus, jeunes sans logements qui ne baissent pas les bras et qui obtiennent souvent gain de cause par cette persévérance dans la résistance »)
J’invite les salariés de la Sobrena à venir le 27 mais 2012 rejoindre ce Front de la
résistance et de la construction d’un avenir où le Molosse « argent » n’est pas le seul guide !!

Comme je le disais avec mes camarades vétérans des mouvements de la Résistance et des forces combattantes de la France libre le 14 et 15 mai dernier quand nous lancions notre l’ Appel de Thorens-Glières aux Jeunes générations :

« Il est aujourd’hui concevable de définir un nouveau « Programme de la Résistance » pour notre siècle.
Au lieu de cela, le débat public qui s’annonce avec les élections de 2012 semble
privilégier les manœuvres politiciennes au service d’intérêts particuliers sans traiter :
- des causes politiques des injustices sociales
- des raisons des dérégulations internationales
- des origines des déséquilibres écologiques croissants ;

Nous souhaitons que tous les citoyens, tous les partis, tous les syndicats, toutes les associations participent à l’élaboration d ’ un Projet de société du 21 ème siècle en repartant du programme du CNR « Les jours heureux » adopté le 15mars 1944.

Il est temps de bien vivre ensemble, dans la haute nécessité de l’épanouissement du plus grand nombre et d’offrir une perspective d’avenir prometteur aux jeunes générations. »

Au nom de mes camarades résistants qui, tel Raymond Aubrac, commissaire de la
République à la Libération en 1944- 45, remis sur pied les chantiers navals de la région de Marseille en application des valeurs pour lesquelles nous nous étions battues, au nom de mes camarades, je vous réitère avec l’association « Citoyens Résistants d’hier et d’aujourd’hui », mon fraternel soutien.

Charles Paperon

Combattant volontaire de la Résistance qui a refusé le diplôme de l’Élysée en septembre
2010
c.paperon@orange.fr

Portfolio automatique :

Documents joints