Un enseignant "désobéisseur" harcelé en Loire-Atlantique

Une nouvelle étape dans la répression contre les enseignants "désobéisseurs" se joue en ce moment en Loire atlantique avec le harcèlement administratif qui frappe François Le Ménahèze.

François Le Ménahèze s’est vu retirer en début d’année scolaire son poste de formateur d’enseignants au motif de "sa manière de servir" et particulièrement de son "refus d’appliquer les instructions nationales". En l’occurrence il s’agit de la non remontée des résultats des évaluations 2009-2010. L’inspection académique avait alors sanctionné cette non remontée par une retenue sur salaire renouvelée cette année pour le même motif.

Ces lourdes sanctions n’a pas suffi à l’inspecteur académique de Loire atlantique. En février il diligentait une inspection que F Le Ménahèze refusait. Compte tenu de ce refus et du renouvellement de la non remontée des évaluations, l’inspecteur d’académie a décidé d’engager une procédure disciplinaire pour faute professionnelle. Ces décisions sont prises dans un département où le nombre de désobéisseurs, malgré les pressions de l’inspection, reste important. Cela tient en partie aggrave ; la personnalité d’acteurs comme F. Le Ménahèze qui était un formateur reconnu et très sollicité par les enseignants.

Quel objectif pour quelle rentabilité ? Si les désobéisseurs ne sont pas des "serviteurs serviles", ce sont des enseignants très engagés dans leur métier. F Le Ménahèze a été durant ses 30 années de service reconnu et salué comme tel par l’institution. S’il n’applique pas à la lettre les instructions officielles sur l’évaluation et l’aide personnalisée, il évalue ses élèves et met en plcae une aide efficace. C’est dire que les sanctions qui le frappent ne ! laisseront pas indifférents les enseignants du département. Ces sanctions qui frappent un enseignant estimé pourront être perçues comme une véritable chasse aux sorcières visant la soumission absolue à l’autorité, une conception du métier qui se heurte à l’éthique de la profession. En s’avançant sur ce terrain, l’inspecteur d’académie de Loire Atlantique prend le risque de relancer le mouvement de résistance et son autorité remise en question , par exemple par des décisions de justice, comme cela est arrivé à ses collègues.

Finissons en avec les procès en sorcellerie pédagogique

Sur F Le Ménahèze


Claude Beaunis
==============
Professeur des écoles détaché auprès de l’ICEM-Pédagogie Freinet - Animateur du site de l’ICEM
http://www.icem-pedagogie-freinet.org/

extrait du café extrait du café Pédagogique 07/04/11.

Un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Actualités récentes :

Non à la mesure de suspension adoptée contre Jean-Pierre Dubois

Pour le retrait immédiat de la mesure de suspension adoptée contre le professeur Jean-Pierre Dubois par la Présidente de l’Université Paris Saclay. (...)

En savoir plus

Mobilisation des associations citoyennes

Appel aux associations citoyennes à se mobiliser pour une transformation écologique, démocratique et solidaire Départ dématérialisé de la Caravane le (...)

En savoir plus

Nous retrouverons les Jours Heureux ???

Sur le moment je n’y croyais pas. C’est du même ordre que Nicolas Sarkozy citant Guy Môquet. Je me suis dit : non, pas lui ! Depuis une bonne (...)

En savoir plus

Popopopom,radio confit...

1 2 En ces jours de confinement, puisque notre Président, dans un grand moment d’inspiration, a trouvé cette formule extraordinaire : nous sommes (...)

En savoir plus