Vous êtes ici : Accueil > Les Résistances d’Hier > Des résistants qui continuent à s’engager > L’indignation des résistants gagne la Haute-Savoie !
Publié : 8 octobre 2010

L’indignation des résistants gagne la Haute-Savoie !

Communiqué de presse de l’association "Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui" (CRHA)

Thorens-Glières le 7 octobre 2010,

L’indignation des résistants gagne la Haute-Savoie !

C’est avec satisfaction que nous constatons que nombre de résistants ont décidé de refuser un diplôme d’ancien combattant remis par un gouvernement qui ne respecte pas les valeurs qui avaient été défendues par l’ensemble des mouvements de résistance durant la seconde guerre mondiale.

"Ecoeuré par la politique du gouvernement, un résistant âgé de 88 ans a décidé de renvoyer en recommandé, avec accusé de réception, au président de l’Assemblée Nationale Bernard Accoyer, son diplôme d’ancien combattant" (d’après Le Messager et l’AFP)
C’est en ces termes que s’exprime Pierre Moriau qui s’était engagé en 1943 dans un maquis. Il rappelle aussi que dans la résistance et au débarquement des jeunes étrangers espagnols, italiens, slovène, etc "sont venus nous rejoindre. Et dire qu’aujourd’hui on les accuse de tous les maux !"

Installé depuis longtemps à Abondance (74), il s’était rendu au rassemblement "Paroles de Résistances" au Plateau des Glières en 2009. Ayant été informé de l’initiative du breton Charles Paperon qui lui-même a demandé le soutien de notre association, il a estimé de son devoir de faire de même. Il appuie d’ailleurs la position de celui-ci en remarquant que ceux qui pratiquent une politique de démantèlement du programme du Conseil National de la Résistance ne respectent pas les engagements du Général De Gaulle qui avait accepté et mis en œuvre ce programme.

CRHA soutien Pierre Moriau dans toute sa démarche. Elle reflète bien l’unité de la résistance sur la base des valeurs fondamentales de la citoyenneté républicaine, dans la diversité des opinions philosophiques religieuses et politique de chacun.
Encore une résistance d’aujourd’hui dont nous avons "plus que jamais besoin" comme l’ont souvent déclaré les parrains de l’association CRHA : Stéphane Hessel, Raymond Aubrac, John Berger, Henri Bouvier et Walter Bassan.

Écouter une interview de Pierre Moriau, diffusée vendredi 8 octobre par France Bleu Pays de Savoie :
MP3 - 1.2 Mo